Les robots mous? Encore une folie de la science...

Mais non détrompez vous! La robotique va passer par une piste que même la science-fiction n'avait pas devinée. Imiter les organismes vivants oui, mais jusqu'à quel point? Et bien les robots mous c'est utiliser la souplesse et la rigidité de nos muscles, nous les vivants.

Comment ça marche?

Prenons un élastomère sur plusieurs couches et injectons-y un liquide ou un gaz. Maintenant, faisons la même chose en séquence. Le "membre" va alors se rigidifier puis se ramollir et produire ainsi un mouvement. (Esprit tordu...) Certains réussissent des déplacements allant jusqu'a plus de 40km/h. 

un_robot_en_materiau_mou

L'intérêt?

-S'adapter: un robot mou pourra se déplacer dans des terrains accidentés, se remettre debout après une chute, se déformer pour s'adapter à son environnement, etc.

-Se faufiler: Escaliers, espaces restreints, fentes, hauteurs, rien ne semblerais impossible pour un corps totalement mobile.

-Se réduire: Gain de place, déplacements au raz du sol, le robot pourra ainsi voir sa taille diminuer et grandir selon les besoins.

Les usages d'un tel principe semblent infinis et surtout majeurs. On ne peut donc pas ignorer cette technologie qui promet. 

Que de belles paroles, mais en action ça donne quoi? Suffit de demander!

 

 Jeff Clune

 

MIT

 

Harvard Research

 

Matthew Borgatti robot

 

 

New York University

 

Sources: En lien avec les vidéos

Schmitt Matthias